Location de voiture : que faire en cas de litige ?

La location d’une voiture se présente comme la solution la plus pratique pour certains particuliers qui vivent à Marseille. Cette alternative est soumise à de nombreuses contraintes et présente parfois des risques, pouvant engendrer un litige. Si tel est le cas, sachez quels sont les recours disponibles pour résoudre le litige avec le loueur, lors d’une location de voiture à Marseille.

Quels sont les litiges les plus courants en location de voiture ?

Il arrive que le modèle véhicule que vous avez réservé ne soit plus à votre disposition. Dans ce cas, vous avez la possibilité de demander une autre modèle sans une majoration supplémentaire. Bien évidemment, le véhicule de remplacement doit être au même niveau que le modèle réservé et doit disposer de toutes les options disponibles sur le modèle de véhicule que vous avez réservé. Il arrive aussi qu’aucun état des lieux n’ait été réalisé avant la remise des clés. Dans ce cas, tous les dommages seront à votre charge, même si vous n’en êtes pas responsable. Il en est de même lors de la restitution du véhicule. S’il y a un problème, vous en êtes responsable. Les accidents et les vols de la voiture de location peuvent également être source de litige. En cas d’accident, un contrat à l’amiable doit être rédigé et l’agence de location doit être avertie 5 jours après l’accident au plus tard. Ces litiges peuvent survenir même en cas de location de voitures entre particuliers.

Comment régler les litiges ?

Il y a deux manières régler les problèmes engendrés par la location de voiture et litige. L’arrangement à l’amiable est solution la plus plébiscitée par les automobilistes pour éviter les procédures en justice. Pour cela, il faut négocier avec le loueur de véhicules en lui adressant un courrier racontant la chronologie des faits. Vous devez une copie du constat.  Vous pouvez vous faire aider par l’association des consommateurs pour toutes les démarches. La Direction départementale de la cohésion sociale et de la protection des populations peut venir en aide, pour éviter les informations incorrectes. Si le problème n’est pas réglable à l’amiable, vous pouvez saisir le tribunal d’instance si la valeur des dommages ne dépasse pas les 10 000€. Au-delà de cette somme, vous devez vous adresser au tribunal de grande instance.

Quelles précautions prendre pour qu’il n’y ait pas de litiges ?

Avant de partir avec le véhicule, il est important de lire en détail le contrat de location. Cela vous aidera à savoir les limites de cet accord. Si vous dérogez aux conditions fixées dans ce document, vous serez tenu pour responsable des dommages engendrés. Il faut également faire un état des lieux du véhicule et noter tous les petits défauts que vous pourrez trouver sur la carrosserie et sur les sièges. Pensez également à vérifier l’état du moteur pour déceler les problèmes de panne potentiels. Vérifiez également les clauses du contrat de location de voiture pour éviter les malentendus.

Combien ça coûte de louer une voiture pour une semaine ?
Quel type d’assurance souscrire pour une location de voiture courte durée ?